Archive for the Category » Proche-Orient «

Voyage en Turquie occidentale

Code promo avis. Ayant eu l’occasion de beaucoup voyager pour mon travail entre l’Afrique du nord, le Moyen-Orient et l’Asie, je suis toujours passé à coté de la Turquie sans jamais m’y arrêter. Récemment j’ai franchi le cap et je n’en suis pas déçu. En effet, aujourd’hui il y a beaucoup de vols pas cher vers cette destination originale et de nombreuses agences proposent des formules complètes incluant billet d’avion et circuits touristiques organisés, avec visites de sites prestigieux. Bien sur il ne faut pas penser pouvoir tout connaître d’un pays après une courte visite surtout quand il s’agit de la Turquie qui est quand même une fois et demi plus grande que la France. Il faut donc se limiter, quitte à approfondir les choses lors d’un voyage ultérieur.

EGLISE SAINTE SOPHIE ISTAMBUL

Cliquer pour continuer la lecture

Le Qatar à Paris, et moi au Qatar : séjour entre modernisme, culture et station balnéaire

La Qatar est une destination que j’affectionne particulièrement. Durant mes séjours là bas j’ai toujours découvert ou redécouvert des endroits merveilleux. Je voyage toujours avec la même compagnie depuis des années et cette fois un code promotionnel Expedia m’a permis de retourner au Qatar. Cette destination originale est peu sollicité mais depuis la coupe du monde de foot, elle suscite la curiosité des voyageurs. Situé entre l’Arabie Saoudite et le Golfe Persique, le Qatar est un émirat du Moyen-Orient.

Qatar plage Cliquer pour continuer la lecture

À la conquête de l’Asie mineure : troisième étape, le Kirghizstan

Le Kirghizstan est situé en plein cœur de l’Asie centrale sur la Route de la Soie. Un séjour idéal pour plonger dans une nature sauvage et sillonner des voies inexplorées. Cette région du monde est en train de devenir une destination touristique de premier choix comme beaucoup de touristes s’intéressent à comprendre davantage l’histoire et le mode de vie kirghize.

Le lac d’Issyk-Kul

Profitez aussi longtemps que vous le pouvez du lac d’Issyk-Kul, la Perle de l’Asie centrale, et des sommets enneigés des majestueuses montagnes d’Ala-Too. Vous serez surpris de constater le nombre important d’alpinistes et de grimpeurs qui s’y rendent de partout dans le monde. Embarquez pour une promenade sur le lac, même en plein hiver ! Effectivement ce lac ne gèle pas tout au long de l’année (grâce à sa teneur élevée en sel).

Lac Issyk-Kul

Une mosaïque de sites exceptionnels va faire tourner bien des têtes !

Le territoire du Kirghizstan va vous en mettre plein la vue ! De nombreux endroits improbables et des monuments de civilisations anciennes bien sauvegardés : la , la plus grande relique en bois de noix sur la planète de Bab Arslan, les sources thermales de Jalal Abad, la tour de Burana et d’autres endroits peu explorés à découvrir dans le guide Lonely Planet. Un certain nombre de stations de ski pas comme les autres sont aussi à visiter absolument. Outre les activités de ski, le tourisme d’aventure, comme le trekking, la chasse et le rafting, vous seront également proposés.

Êtes-vous polyglotte ?

En plus du russe et du kirghize, on peut entendre parler plusieurs langues à tous les coins de rues : le kazakh, l’ouzbek, l’uigur, le dungan, voire même le coréen. La langue russe est largement utilisée pour communiquer et dispenser des conseils aux voyageurs. Les noms des rues et d’autres informations sont affichés dans une variante bilingue qui procure aux touristes russes un sentiment de chez-soi.

Bichkek : l’ancienne Frunze soviétique

Le premier jour à Bichkek pourrait être l’un des jours les plus froids que vous ayez pu expérimenter. Néanmoins, l’excitation d’explorer les marchés et le paysage urbain et de comprendre l’histoire qui entoure Bichkek entant qu’ancienne ville soviétique, seront si intenses que vous finirez par supporter ce froid glacial sous une yourte traditionnelle. Le manque d’installations de chauffage est dû en grande partie à la nature nomade des kirghizes, qui fait tout le charme de cette contrée mais constitue également l’un des problèmes de société. Attendez-vous donc à un mode de vie largement encré dans le nomadisme. D’ailleurs, le nom du peuple kirghize, ou kirkkyz, signifierait 40 filles, sous-entendant les 40 tribus qui constituent ce pays.

thé noir kirghizstan

Du thé noir et du pain fraîchement cuit dans un tandoor

Entre le thé, le kymys, ou la vodka, le thé est la boisson la plus servie au Kirghizstan. Au lieu d’un verre d’eau, vous aurez un bol de thé noir. Faites donc de même et mettez du thé dans votre vin ! Ici, vous buvez du thé pour accompagner à peu près tous les repas. Le thé est idéalement accompagné du pain traditionnel kirghize. Un bon hôte offre toujours son pain et son thé aux invités, même s’ils ne sont que de passage. Ce consistant pain kirghize est cuit sur le charbon dans un four très similaire au tandoor indien. Les populations locales aiment à tremper des morceaux de ce pain dans leurs confitures fait-maison ou dans l’ayran – une sorte de yaourt salé.

A la conquête de l’Asie mineure : deuxième étape, Tajikistan

Mon aventure en Asie mineure, m’a conduit dans un magnifique pays montagneux situé en Asie centrale, le Tadjikistan (ou Tajikistan). Je m’y suis rendu en avion que j’ai trouvé sur opodo.fr le comparateur de vols. J’ai d’ailleurs utilisé un code promo opodo pour réduire les frais…Les villes les plus importantes de ce pays, sont Douchanbé la capitale et Nourek. J’ai passé une grande partie de mon séjour dans la capitale. J’avoue que ce voyage a été une expérience extraordinaire, malgré les difficultés de communication que j’éprouvais lors des discussions avec les habitants, qui ne parlaient que le Tadjik et le russe.

monument Ismoïl Samani

Étant donné que mon séjour se déroulait pendant le mois de juin, période idéale pour faire les randonnées en montagne, je vérifiais chaque jour la météo Tadjikistan avant de me lancer dans la visite de Douchanbé. Cette charmante capitale possède quelques monuments, que j’ai pris du plaisir à visiter. Les plus impressionnants sont le monument à Ismoïl Samani et la mosquée Haji Yakoub. Dans le centre-ville, j’ai eu l’occasion de visiter le musée ethnographique. Au cours de cette visite, j’ai pris quelques photos de voyage.

mosquée Haji Yakoub

Entre promenade et découverte, je ne manquais pas de faire une pause dans le restaurant « Al-Sham » afin de savourer une spécialité culinaire de la région. En soirée, la vie nocturne dans la capitale est très animée. Cela est dû à la présence des nombreux bars, discothèques et club. Pour ma part, les retrouvailles le casino, qui fait face à l’hôtel dans lequel je loge, est le lieu que je fréquentais le plus. Par ailleurs, j’ai loué une voiture 4×4 afin de visiter également les villages voisins de Douchanbé. En effet, je parcourais des kilomètres en compagnie de mon guide, sans trouver aucune âme humaine. À des dizaines de kilomètres de la capitale, je découvrais des petits villages isolés dans les confins des montagnes. Comme la majorité de la population pratique l’islam, il a des règles à respecter au risque d’avoir des problèmes avec les habitants de ces villages. Donc, je me contentais d’échanger quelques signes de salutations avec eux. Si la nuit nous surprend dans un village, nous dormons sous une tente. Cette aventure m’a permis de vivre une expérience unique dans ce cadre de villégiature par excellence.

Après avoir partagé quelques moments intéressants de mes vacances à Tadjikistan, je me dois de donner les conseils au voyageurs qui aimeraient tenter cette aventure. En effet, avant de prendre le départ, il faudrait faire toutes les vaccinations nécessaires. Une fois dans ce pays, il faut préférer l’eau minérale embouteillée à l’eau de robinet. Il faut également éviter de prendre en photo les habitants sans leurs autorisations. Ce sont là quelques conseils utiles pour un séjour réussi à Tadjikistan.

A la conquête de l’Asie mineure : première étape, l’Ouzbékistan

Première étape de cette conquête de l’Asie mineure : l’Ouzbékistan ! pays riche en histoire, il restera dans mon esprit comme étant un pays facile d’accès aux touristes et dont les habitants sont parmi les plus sympathiques qu’il m’est était permis de rencontrer.

Départ low cost, mon billet ayant fait l’objet de réductions eDreams. A noter cependant que le voyage fût excellent, paradoxe au vu du prix dérisoire que j’ai eu à acquitter après réduction. On nous a donné des petites fiches en double exemplaire pendant le vol où chaque passager devait remplir des informations telles que la somme qu’on avait sur nous, avions-nous un portable, une caméra ou un téléphone portable… Rien de bien intrusif en somme, la fiche est contrôlée en même temps que les passeports ; le tout sans aucune complication. Attention à bien garder un exemplaire, ce dernier vous sera demandé pour le retour.

Pour mon premier jour j’ai décidé de visiter les forteresses de l’ancien Khoresm ( appelées Kala ). Bon d’accord je n’ai pas décidé ça au hasard, c’était vraiment un arrêt touristique que je voulais absolument faire ! Un accueil des plus chaleureux et une visite rythmée de moments en or lorsque j’ai eu la chance de m’entretenir avec quelques travailleurs du site. On se rend vite compte de la bonté de ce peuple qui diffère en tout point avec la plupart des pays d’Europe, où les gens sont limites froids ! Petite anecdote : beaucoup de personnes me regardant fixement je me suis demandé si je ne portais pas quelque chose d’inapproprié ; il se trouve que regarder les autres personnes dans les yeux est un signe de respect en Ouzbékistan.

forteresse Kala

Pour mon deuxième et dernier jour et fort de mon expérience sociale de la vieille, je décide de visiter une ville voisine : Boukhara. Mon idée principale étant de me faire inviter chez l’habitant ( non je ne copie pas sur  » J’irai dormir chez vous « … ) et apprendre à connaître plus en profondeur la philosophie ainsi que la façon de vivre propre à ce pays. Soit j’avais prévu de faire des circuits découvertes avant mon départ mais maintenant j’étais plus intrigué par le peuple en lui-même que par ses sites touristiques. Je fût une fois de plus accueilli comme un roi chez l’habitant qui me proposa un dîner complet pour 25000 sum ( 1 euro = 1950 sum ). J’aurai sans hésitation passer une nuit chez eux si je n’avais pas déjà prévu un départ le soir même… C’est dommage !

En conclusion : seulement deux petits jours passés en Ouzbékistan et je ne pense qu’à y retourner dès que possible pour approfondir ma connaissance du pays. Je conseille vivement à tous ceux qui le peuvent de visiter ce pays, vous ne le regretterez pas croyez-moi !

Où et quand se rendre au Pakistan pour profiter de l’effervescence culturelle ?

Peu importe le moment où vous décidez de vous rendre au Pakistan, ce sera toujours une aventure extraordinaire. Chaque voyageur se rend au Pakistan pour découvrir, voir ou revoir des choses spécifiques. Il n’y a, par conséquent, pas de moment idéal pour s’y rendre. Si vous aimez les faibles températures, préférez l’hiver, si vous aimez l’ébullition, préférez la période du Ramadan. La période du Ramadan est fixée en fonction de la lune, et varie donc chaque année. Cette année, il se trouve à cheval sur le mois de juillet et le mois d’août.

Ramadan Pakistanais

Le Ramadan impose le jeûne du lever jusqu’au coucher du soleil. Pourquoi donc vouloir se rendre durant cette période de privation?

D’une part, parce que si vous n’êtes pas pratiquant, ou si vous êtes d’une autre religion, rien de vous oblige à le faire. Il faut juste veiller à respecter le jeûne des autres et ne pas se pavaner avec de la nourriture. D’autre part, les moments de la vie quotidienne et le repas du soir apparaissent complètement différemment. Je n’ai jamais vu un tel bonheur quand le soleil le couche et que les gens se retrouvent pour manger ensemble. La nourriture est délicieuse et on mange jusqu’au bout de la nuit. La fin du Ramadan est célébrée par la fête de l’Aïd. Et cette fête est l’une des plus importante au Pakistan et dans les pays musulmans. Selon moi, c’est l’un des plus beaux moments pour se rendre au Pakistan. Foncez vite, il reste encore des codes Expedia, et 3 jours jusqu’à la date fatidique !

J’espère, que comme moi, vos papilles s’éveilleront aux multiples saveurs du Pakistan.

Le Proche-Orient dans toute sa splendeur

Vous partez en vacances ? Vous recherchez une destination originale ? Si le Proche-Orient vous intéresse mais que le Liban ne vous satisfait pas, que diriez-vous du Pakistan ? L’endroit idéal pour faire de la randonnée et découvrir une culture d’exception …

Pakistan

Cliquer pour continuer la lecture

Petit tour du Liban

Le Liban est le pays des cèdres et de la douceur de vivre. C’est une destination vacances qui enchante les touristes de plus en plus nombreux chaque année.

Liban

Cliquer pour continuer la lecture