Archive for the Category » Europe du Nord «

Les lieux où j’aimerais aller : la Norvège (retour d’une collègue)

J’ai toujours voyagé dans les pays du sud. Je reviens dernièrement d’Amérique du Sud. A mon retour une collègue m’a fait le récit de son voyage en Norvège qu’elle avait organisé sans rien prévoir de ce qui pouvait l’attendre dans ce pays surprenant. J’ai eu envie d’aller voir ce qui se passait dans le pays des prix Nobel. Elle m’a donné l’impression d’être totalement enchantée par une semaine avec les Rennes, les samis et les norvégiens accessoirement. J’aimerais bien partagé ce qu’elle m’a dit car si je peux donner envie aux autres de partir aussi loin en hiver comme en été, je pourrais commencer à croire que son récit m’a réellement convaincu. Mais tout d’abord je ne saurais que vous conseiller d’utiliser un comparateur de prix spécialisé dans les voyages avec des code avantages e-dreams ou code promotionnel voyages-sncf.com.

Le pays

Ma collègue qui est partie a choisi de partir en hiver. C’est le plus mauvais moment pour visiter la Norvège. Les aurores Boréales assombrissent le ciel et on a l’impression de vivre la nuit. Chaque jour portant, elle m’a raconté que le soleil se levait mais de 11h00 à 15H00 maximum. Les musées sont souvent fermés tôt car ils ont peur des vols. Les activités sont rares en raison de l’insécurité. Certains bars proposent de boire un verre près d’une lampe qui reproduit la lumière du soleil. Ce qui est frappant selon elle, c’est le morale des norvégiens. Ils parlent peu. Ils rient quelques fois et malheureusement, ils boivent un peu trop. Ils lui ont donné l’impression d’attendre l’été avec recueillement. Le climat est plus tempéré que je l’imaginais, malgré tout. C’est grâce au Gulf Stream qui longe la côte ouest du pays que le climat passe de -30°C en hiver à 17°C en été en moyenne. Bien que la température estivale puisse atteindre 30°C, la pluie est assez présente et le soleil sait se fait entendre. Il paraît que la saison touristique commence en mi-juin jusqu’au mois d’août. Une saison assez courte mais tellement intense. En hiver la température est trop basse alors, il vaut mieux éviter le pays. A moins que tu veuilles voir une aurore Boréale. A ce moment de l’année, la vie marche au ralenti, tu ne verras pas le meilleur du pays. Norvège_aurore boreale

Les activités

Ma collègue m’a raconté que les activités n’ont pas été particulièrement géniales. En fait elle a surtout découvert une manière de vivre assez originale. Les norvégiens vivent dans un climat qui les fait vivre la nuit une partie de l’année. Il semble que l’organisation de fêtes, de manifestations, de concert soit réservée pour l’été. Malgré tout, ce qui m’a frappé c’est avant tout les différentes sports que l’on peut pratiquer. La place ne manque pas car les norvégiens sont peu nombreux, à peine 4,5 millions. Les paysages naturels sont donc encore l’environnement quotidien des norvégiens. Ils vivent au milieu des fjords, montagnes, glaciers, forêts, collines, prairies tout en étant dans le confort des villes. Ce qui est propre à la majorité de la Scandinavie. La Norvège est un pays en altitude qui se situe à 500 m avec des sommets qui peuvent dépasser 2000 m. Les villes sont donc peu nombreuses. Vue d'Oslo

Oslo

Elle est une ville internationale. C’est la ville du prix Nobel de la Paix. Elle est la capitale effervescente de ce pays qui s’étend tout en hauteur et qui a pour seul voisin la Suède. Les norvégiens te réserve un accueil gentil et discret. Ils sont toujours contents de rencontrer des étrangers. Il faut dire que leur climat les laisse sous la lumière totale pendant l’été et l’hiver est pratiquement dans la pénombre. La ville a su s’adapter à un rythme de vie très original qui exige un moral en acier. La vie sans lumière est difficile car l’activité est au ralenti.

Le grand tour celte : l’Ecosse

Il y a deux ans, j’ai réalisé avec mes proches un voyage en Ecosse durant les vacances d’été. Je ne connaissais pas encore l’Irlande à cette époque, mais je crois que c’est de là qu’est né mon intérêt pour les contrées celtes. Nous sommes partis en circuit de deux semaines à la découverte de ce pays qui restera longtemps dans ma mémoire comme l’un des plus beaux séjours que j’ai réalisé jusqu’alors.

Château d'EdimbourgNous avons loué une voiture pour pouvoir nous déplacer facilement et nous attarder aux endroits où l’on souhaitait se poser un peu plus longtemps. Tel fut le cas à Edimbourg par exemple où nous avons passé quatre jours entier à visiter notamment le château d’Edimbourg (où la vue est splendide vue d’en haut), le palais de Holyroodhouse ou encore le Parlement Ecossais.

Nous avons commencé notre périple par la région des Borders où foisonnent les collines et les prairies, l’une des dernières du pays à demeurer si sauvage. Edimbourg a été notre étape suivante, et ce qui nous a le plus marqué, c’est l’ambiance qui y règne avec tous les concerts qui se déroulent et l’influence celte apparente partout au travers de l’architecture ou la musique.

Chaîne des bordersOn m’avait également conseillé de faire un détour par les villages de pêcheurs de l’East Neuk. Ensuite, nous avons continué vers la région de Grampian avec au programme des distilleries et des châteaux. Comme nous étions à côté du parc national des Cairngorms, nous nous sommes aussi arrêtés et nous n’avons pas été déçus : les paysages restent parmi les plus beaux qui nous ayons pu admirer durant notre séjour. La nature sauvage, c’est vraiment ce que nous retiendrons de ce voyage en Ecosse, contrairement aux paysages beaucoup plus industrialisés que l’on peut trouver en France. Là bas, les villes et l’urbanisme n’ont pas pris le pas sur la nature et la verdure et pour nous français, c’est réellement ce qui nous a marqué.

Parc CairngormsPour finir, nous continué vers le loch Ness bien sûr, étape incontournable d’un voyage en Ecosse, mais aussi les sites préhistoriques dans les Orcades, Lewis, l’île Skye, les Highlands évidemment qui reste notre plus beau souvenir, non sans rappeler le décor de Braveheart. Avant de repartir, nous nous sommes arrêtés à Glasgow, véritable retour à la civilisation. Etant la plus grande ville d’Ecosse, on y a trouver tous les souvenirs à ramener, mais c’est aussi une ville qui vaut le détour par ailleurs.

Les distilleries irlandaises

Lors d’un voyage en Irlande, il est difficile d’échapper aux visites des distilleries Irlandaises, tout d’abord parce qu’il y en a beaucoup et que le whisky est la boisson Irlandaise par excellence. Je vous avais promis un autre récit après mon aventure dans le paysage irlandais ! Voici mon parcours lors de mon périple, entre découverte de secrets de fabrication de cet alcool prisé et dégustation gratuite.

GuinnessLa Guinness, ça nourrit, mais passons aux choses sérieuses !

Pour commencer , je vais vous parler de Old Jameson Distillery, qui se situe dans un des quartiers de Dublin.

A l’intérieur vous pourrez y découvrir un petit musée où on vous explique la production de ce grand label de whisky à renommée internationale. C’est un des Whisky les plus vendu au monde. Dès l’extérieur on est impressionnée par la façade et les pierres d’époque constituant le mur. On admire aussi , la superbe cheminée qui surplombe Dublin. Lors de la visite, j’ai vu un documentaire intéressant sur l’origine de cet usine à distiller jusqu’à nos jours. Puis une visite à l’étage s’est imposé, où l’on peut voir des alambics et des cuves immenses et d’époque.

Old Jameson Distillery

On nous explique que la qualité de l’eau est primordiale pour faire un bon whisky. Puis le processus de triple distillation est détaillé. Il faut savoir que pour obtenir une saveur parfaite il faut distiller à trois reprises le whisky.
Le matériel exposé dans cette salle est celui utilisé par John Jameson lui-même : j’ai senti les odeurs d’orge , de malt et d’alcool. J’ai acheté deux bouteilles en sortant. Je suis peut-être allé trop vite, car avec une réduction sur La Maison du Whisky, je m’aperçois que j’aurais pu les avoir pour moins chères. Mais le whisky n’attend pas !

Autre distillerie , autre ambiance, celle de Bushmills, j’ai voulu absolument la visiter car c’est la plus ancienne distillerie officielle de whisky au monde. La licence officielle a été obtenu en Avril 1608 et elle est aujourd’hui toujours en service. Ici , on produit à la fois des blends, des single malt, des 4 walsh stills, des 5 spirit stills et 3 millions de litre d’alcool par an.

Bushmills

Du coté du Comté de Cork, j’ai pu visiter la distillerie de Midleton. C’est la grande distillerie. Avant il y avait une autre distillerie qui s’est avéré trop petite, on l’a transformé en musée, ainsi, les visiteurs du monde peuvent découvrir le petit musée où tout est expliqué du commencement de la fabrication du whisky à aujourd’hui. C’est une attraction touristique certes, mais c’est aussi un lieu enrichissant où l’on apprend plein de chose concernant l’élaboration du whisky.
Il faut savoir que dans cette distillerie 19 millions de litres d’alcool par an sont fabriqués chaque année. La distillerie possède 13 alambics et plusieurs étiquettes connues ressortent de cette usine telles que : Jameson, Powers, Tullacmore Dew, Res Breast et le Paddy Midelton.

Les paysages irlandais, le Connemara mais pas que …

Rien n’était prévu, c’est sur un coup de tête que j’ai décidé de me rendre dans ce que les irlandais surnomment « le vrai émeraude de l’Irlande », située à l’ouest du pays dans le Comté de Galway : le Connemara. En aventurier. Rien n’aurait pu me stopper, pas même la chanson de Michel Sardou. Fraîchement débarqué de Dublin, ENFIN, j’allais m’aventurer dans l’arrière-pays, terre celtique et si porteuse en légende.


Michel Sardou Les lacs du Connemara par gerald_w-a

C’est en arpentant les Twelve Bens, les 12 montagnes de la région que, tel le maitre du monde, le vent de la liberté (ou l’air frais irlandais) me transperça, tendis que je surplombait l’un des plus beaux lacs de cette région enchanteresse. Quittant les joyaux montagneux du Connemara je me suis rendu à l’Abbaye de Kylemore où son église néo-gothique et ses jardins victoriens surplombent le lac Pollacappull. Les briques blanches de l’élégante bâtisse donnaient un air d’hiver narnien. Et soif. Aussi.

Abbaye de Kylemore
C’est à Galway, ville de la province de Connacht, dans le Comté de Galway, que j’ai découvert une ville où les sites historiques son aussi nombreux que la diversité des bières dans les Pubs. C’est bien connu, les bières rapprochent, et c’est dans ce contexte de franche camaraderie que mes nouveaux amis m’ont, la discussion tournant autour des fruits de mers, fortement dirigés vers Howth. Ce petit village de pêcheur située à 50 minutes de Dublin était en pleine effervescence, fête de la crevette oblige.

Comme un enfant, j’ai été fasciné par les innombrables phoques qui, faisant de l’oeil aux touristes les plus attendris, quémandaient de la nourritures. Fort de cette expérience pour le moins peu banale je pris la grande décision de monter la pente du village afin de déguster un dernier plat typique.

En conclusion de ce merveilleux périple, j’ai vu, j’ai mangé et bu, et n’ayant plus d’argent en poche, je suis rentré comme j’ai pu… Mon récit n’est pas fini : je suis tombé presque amoureux de l’Irlande, il me reste encore des histoires touristiques dans ma besace

La capitale du trèfle s’ouvre à nous

Dublin est la capitale de l’Irlande située à l’Est du Pays, mais aussi sa plus grande ville depuis des siècles, en termes d’habitants et d’importance. Elle occupe la dixième position des places financières et à un des développements les plus rapides et importants des capitales européennes.

William Murphy / Foter

C’est le centre historique, artistique et culturel, politique, économique et industriel de l’Irlande. Dublin possède un grand patrimoine naturel, vous pourrez admirer la nature florissante et les paysages marins sublimes. Cette ville saura vous envoûter.

Parmi les lieux à visiter, vous avez le choix, le Trinity college, la Bank of Ireland, la cathédrale Christ Church et la Saint Patrick, le General Post Office mais aussi le National Museum, la National Art Galleryainsi que la O’Connell Street, qui est l’une des avenues de Dublin les plus connues et fréquentées.

Concernant les traditions, tout le monde connaît la célèbre fête de la bière, la Saint-Patrick. De plus, tout comme les villes d’Irlande, Dublin est composée de nombreux pubs. Le quartier Temple Bar, situé au sud de la Liffey, est le lieu de rencontre incontournable de toute la ville et des touristes venus du monde entier. On peut dire de Dublin qu’elle a une ambiance citadine et chic. Alors n’hésitez plus une seconde, prenez un code Hotels.com ou un autre, et venez vivre au cœur de Dublin, partager traditions, coutumes et bonne ambiance.

L’Estonie, trésor des pays baltes

L’Estonie est un pays d’Europe du Nord qui fait partie des Pays Baltes avec la Lituanie et la Lettonie. Situé au bord de la mer Baltique, l’Estonie accueille chaque année de nombreux touristes désireux de découvrir des paysages somptueux, des villes chargées d’histoire ainsi que des plages où il fait bon bronzer et se baigner dans une mer chaude.

Drapeau Estonie

Cliquer pour continuer la lecture