Visiter Paramaribo, un trésor caché

La situation de Paramaribo

Surplombant la rivière Suriname, à quinze kilomètres de l’océan, Paramaribo ouvre ses portes aux voyageurs qui se laisse tenter par l’aventure. Cette sublime ville, capitale du Suriname, à l’est du Guyana, au nord du Brésil et à l’est de la Guyane, est particulièrement connue pour sa diversité ethnique. En effet, des indiens, des africains, des indonésiens, des descendants Hollandais et des indigènes se mêlent dans les rues, partageant ainsi leurs cultures.

Brokopondo / Foter

L’architecture de Paramaribo

Le centre historique, inscrit à l’UNESCO en 2002, est incontournable : le style architectural est unique, montrant la fusion progressive des techniques et de l’architecture européennes avec l’artisanat sud-américains et les matériaux locaux. On dit souvent que Paramaribo est une Amsterdam tropicale. La Cathédrale des Saints Pierre et Paul en est un bon exemple, en plus d’être l’un des plus hauts édifices en bois d’Amérique du Sud. Le Fort Zeelandia est également un endroit important à visiter. Restauré en 1967, il devient le musée du Suriname, après avoir été une prison.

La diversité culturelle de Paramaribo

En se baladant dans les rues pittoresques de Paramaribo, il est fort probable que vous tombiez sur une fête amérindienne, ou sur un marché africain. Les divertissements sont nombreux, et toujours attrayants. Des étals de marché aux magasins branchés ou aux restaurants hauts de gamme, tout est bon marché et d’une grande qualité.

Pour conclure, Paramaribo est une ville pittoresque, où la diversité culturelle est importante, le patrimoine magnifique, et où la chaleur de la température est également présente dans le cœur des autochtones, accueillants et chaleureux.

This entry was posted in Amérique du Sud. Bookmark the permalink.

One comment on “Visiter Paramaribo, un trésor caché

  1. Un voyage qui mérite d’être guidé en effet. Merci pour ces infos et pour le site en général

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Les balises HTML ne sont pas autorisés.

J'utilise Keywordluv ! Pour l'activer, il vous suffit de remplir le formulaire pseudo comme tel : votrepseudo@mot-clé