Mojito ou tequila?

Dur de décider ! Assis au petit bistrot (pas cher) de Guanajuato, avec guacamole et tacos, on en prend plein les yeux : centre historique classé au patrimoine culturel de l’humanité par l’Unesco, façades mauves, bleues, roses, jaunes, cette ville colorée, où les colons espagnols exploitaient l’or et l’argent, est franchement magnifique.

guanajuato coloré

Au départ on se dit, mais c’est où ? 70 000 habitants, à 300 km de Mexico en plein cœur du pays, on s‘éloigne sérieusement des plages. A 2000 mètres d’altitude, je sens aussi qu’il faut aussi que j’arrête de fumer.

Mais Hadrien voulait y voir le musée des momies et de Cervantès et François le célèbre festival de danse et de théâtre avec des troupes venues du monde entier : spectacles dans les théâtres et animations dans les rues. Moi, j’avais tendance à préférer les bombas latinas des plages aux momies. Mais après l’épisode de la frontière, je préfère ne pas trop la ramener.

momie

J’explique : après trois jours d’excursion dans le parc de Corcovado, véritable paradis écologique, au climat tropical chaud et humide, kayak dans la mangrove, balades à cheval, visite des plantations de cacao, canyoning, plongée, direction : Mexico puis Guanajuato. Aéroport de San José ; on regarde par le hublot, et on voit qu’on traverse : Nicaragua, Honduras, Salvador, Guatemala et enfin, le Mexique ! Rien dans les mains, rien dans les poches, propres, rasés, irrésistibles, rien à voir avec des narcos ou des clandestins, mais rien à faire, on ne passe pas. Enfin si, mais pas avant d’avoir passé des heures interminables d’attente de chaque côté de la frontière.
On a réussi à arranger les choses : Guanajuato, nous voilà !

rue guanajuato

Finalement, j’ai appris que la ville était célèbre aussi pour son centre de recherche en mathématiques ! Et moi qui croyais être en vacances ! Enfin surtout Hadrien, que sa thèse rattrape !

Chance, il y a aussi, ville étudiante oblige, une foule de bars sympas avec une bonne ambiance!
Justement, à la table à côté… Buenos días señoritas, mojito o tequila ?

Category: Amérique centrale
You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed.You can leave a response, or trackback from your own site.

One comment on “Mojito ou tequila?

  1. C’est marrant, en voyant ces photos, je retrouve un peu la même atmosphère et les mêmes couleurs que dans la ville de Salvador de Bahia au Brésil. C’est magnifique en tout cas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Les balises HTML ne sont pas autorisés.

J'utilise Keywordluv ! Pour l'activer, il vous suffit de remplir le formulaire pseudo comme tel : votrepseudo@mot-clé